01 84 16 14 51 contact@alandia.fr

Le redressement de Carbone Savoie

Le 08 février 2017, 10 mois après la reprise de Carbone Savoie par Alandia Industries, le secrétaire du CCE de carbone Savoie, Monsieur Pozzalo livrait ses premières impressions sur le redressement de Carbone Savoie.

Article publié le 08 février 2017 dans la Savoie:

« L’entreprise de graphite de La Lèchere a vu sa situation s’améliorer rapidement depuis son rachat par le fonds de retournement Alandia.

Il faut admettre le point positif, assure Jean-Luc Pozzalo, délégué syndical central CFDT et secrétaire du comité central d’entreprise. On est parti, on était au fond du trou, presque fermé. Aujourd’hui, on a le carnet de commande qui est plein et on a rouvert des ateliers. En un an, on a fait un très grand pas en avant ».

Il y aura un an au 1er avril 2017 que le fonds de retournement français Alandia industries a racheté Carbone Savoie. Et la situation de l’entreprise spécialiste de la fabrication de cathode graphite et carbone pour les cuves aluminium s’est sensiblement améliorée.

Premier résultat tangible, le carnet de commande est rempli pour l’année 2017. Alandia a tenu des engagements et rouvert deux ateliers qui avaient été fermés sous Rio Tinto (l’ancien propriétaire de Carbone Savoie) : l’imprégnation et la recuisson. Cela permet à l’entreprise de produire à nouveau des « spécialités », des produits qu’elle n’avait plus le droit de faire parce qu’ils étaient fabriqués par Graftech.

Cela a permis l’embauche de 20 à 25 intérimaires et deux personnes en CDI. Ce qui permet de maintenir l’effectif de l’entreprise à près de 300 employés. Alandia a en effet incité au départ le personnel désirant quitter l’entreprise à qui il a proposé une rupture conventionnelle. Au total, une vingtaine de personnes sont parties. Les départs ont principalement concerné des employés de bureau alors que les embauches ont, elles, été réalisées sur les postes de production.

Au final, alors sous Rio Tinto l’entreprise aurait eu 16 millions de dette. En 2016, elle a fait 13 millions d’économie. Si elle continue ainsi Carbone Savoie, sera presque à l’équilibre fin 2017. Une amélioration rapide qui est dans la stratégie du fonds d’investissement en retournement n’ayant pas vocation à garder une entreprise, mais à la redresser. A tel point que Jean-Luc Pozzalo se demande si Alandia ne projette pas de les revendre en 2018.

Télécharger l’article de La Savoie

Nos autres articles