01 84 16 14 51 contact@alandia.fr

Cyprien de Girval, de Mayday, a rencontré Nicolas de Germay, Président d’Alandia Industries et intervenant au Mayday Morning du 24 mai prochain organisé en partenariat avec la Banque Thémis, Weil Gotshal & Manges, Corpcom et Eight Advisory sur la « sécurisation des opérations de restructuration ».

Véritable « figure du monde de la restructuration d’entreprises » pour Olivier Marion, Président de l’ARE et Associé chez PwC, Nicolas de Germay est un personnage emblématique du milieu du retournement.

« Nicolas de Germay a réussi à s’imposer dans ce monde très fermé des investisseurs en retournement, dans un métier difficile qui nécessite plus encore que des moyens financiers, des moyens humains et une grande expérience » Jean-Dominique Daudier de Cassini

D’Arnis Gestion à Marsh Mc Lennann (Kroll), en passant par KPMG, Nicolas de Germay s’est illustré en tant que conseil financier dans plusieurs centaines de dossiers en France et à l’international. Jouissant d’une grande expérience dans le monde du retournement d’entreprises, l’idée de fonder la holding de retournement Alandia Industries en 2010 lui est venue assez naturellement. « Nicolas de Germay a réussi à s’imposer dans ce monde très fermé des investisseurs en retournement, dans un métier difficile qui nécessite plus encore que des moyens financiers, des moyens humains et une grande expérience » nous confie Jean-Dominique Daudier de Cassini, Avocat Associé chez Weil Gotshal & Manges. Il a « la force de l’expérience et la flexibilité dans les situations complexes » pour Hélène Bourbouloux, Administrateur Judiciaire chez FHB qui nous confirme qu’il intervient sans à priori et qu’il fait preuve « d’un gros engagement opérationnel », gage de succès !

« Nicolas de Germay est un précurseur, un innovateur qui joue collectif » Hélène Bourbouloux. S’appuyant sur un réseau d’entrepreneurs et de grandes fortunes françaises, il a créé, avec Alandia Industries, un investisseur sur-mesure, entièrement dédié aux situations complexes, capable d’intervenir en toutes circonstances y compris en judiciaire, par l’equity ou par les actifs. La holding industrielle s’est faite remarquer par le retournement de SES, Lansay ou très récemment Carbone Savoie qui a été récompensé par le Prix Ulysse. Un beau clin d’œil pour celui qui eut l’idée de lancer ce prix quelques années auparavant …

« Nicolas de Germay est un homme de valeur et de principe, un entrepreneur visionnaire » Olivier Marion. Parfois l’antithèse de son personnage, Nicolas de Germay, est un financier qui cultive un côté élégant, mais qui est décrit comme chaleureux, capable de prendre les rênes d’une entreprise de manière opérationnelle, aussi à l’aise dans un conseil d’administration que sur un piquet de grève, agissant avec éthique et misant sur le long terme. Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Nicolas de Germay « est un homme de valeur et de principe » et « entrepreneur visionnaire » pour Olivier Marion. Savant mélange de « prudence et de détermination » pour Jean-Dominique Daudier de Cassini, homme de réseau, c’est un « précurseur, un innovateur qui joue collectif » pour Hélène Bourbouloux.

Restructuration d’entreprises

Fondateur de l’ARE avec une poignée d’autres professionnels, il a réussi en peu de temps à y fédérer l’ensemble de la communauté du retournement. Il œuvre aujourd’hui au développement de l’Association des Investisseurs en Retournement (AIR) qu’il a également fondée, avec pour objectif de rassembler les investisseurs en retournement et de « faire émerger les bonnes pratiques et les bonnes conduites » nous confia l’intéressé. « Nicolas de Germay a fait beaucoup pour les professionnels du retournement » nous confirme Olivier Marion.

Historiquement très impliqué dans l’écosystème français du retournement, il est par ailleurs l’auteur de « Mondialisation un autre regard » et Vice-Président de la World Policy Conference, think tank fondé par Thierry de Montbrial où l’on y fréquente chefs d’Etat, hommes d’affaires, universitaires et diplomates. Un lieu idéal pour cet homme qui aime être là où on ne l’attend pas … et avant tout le monde !

L’article original est consultable sur le site de Mayday.